Une approche 100 % mutualiste

L’association pour l’accès à la complémentaire santé des populations en précarité (ACS-P) a été créée le 12 juin 2013 par ATD Quart Monde et les cinq plus grandes mutuelles interprofessionnelles françaises (Harmonie Mutuelle, Adréa mutuelle, Apréva, Eovi-MCD Mutuelle, Mutuelle Ociane) pour promouvoir un contrat d’assurance complémentaire santé adapté aux personnes en situation de précarité.

Le 30 septembre 2014, les cinq mutuelles du groupe Istya les ont rejointes : Mutuelle générale de l’Éducation nationale (MGEN), Mutuelle nationale territoriale (MNT), Mutuelle générale environnement et territoires (MGET), Mutuelle des Affaires Étrangères et Européennes (MAEE), La Mutuelle Civile de la Défense (MCDEF), La Mutuelle générale de l’économie, des finances et de l’industrie (MGEFI).

quisommesnous2

Nous partageons la volonté de rendre possible l’accès à des soins de qualité pour tous...
Daniel Thiriet, président de l'ACS-P

“Nous partageons la volonté de rendre possible l’accès à des soins de qualité pour tous. Pour cela, nous avons développé une offre alliant des tarifs avantageux et une couverture optimisée. Via nos réseaux de proximité, et avec le concours des associations et des institutions locales, nous nous engageons à un accompagnement personnalisé. Cette offre dédiée va permettre ainsi de revaloriser le dispositif ACS, de fédérer le monde mutualiste et les pouvoirs publics, et d’apporter une réponse concrète à l’accès aux soins…”

Daniel THIRIET, Président de l’ACS-P

Les atouts d'ACS-P

L’accompagnement

L’association compte plus de mille agences locales partout en France et dans les DOM-TOM et de nombreux conseillers qui peuvent aider les personnes dans la construction de leurs dossiers et les conseiller dans la durée. Cette proximité est importante pour des personnes qui n’ont pas toujours accès à Internet et ont plus ou moins de mobilité.

L’accès aux soins facilité

Les mutuelles membres de l’ACS-P offrent à leurs adhérents, en particulier ceux en situation de précarité, l’accès à des réseaux de soins (Kalivia, Optistya et Audistya) ayant négocié des tarifs encadrés auprès des professionnels de santé, notamment en dentaire, optique et audioprothèse. L’objectif est de limiter le reste à charge sur des dépenses de santé coûteuses et peu prises en charge par les régimes obligatoires et d’éviter l’avance de frais grâce au tiers payant, tout en bénéficiant d’équipements et de soins d’un haut niveau de qualité.

La prévention

Convaincues du bien-fondé des actions de prévention, les mutuelles de l’ACS-P entendent les promouvoir tout spécialement auprès des populations bénéficiaires de l’ ACS, et cont ribuer ainsi à la promotion de l’éducation à la santé. La prévention est bien entendu au coeur des garanties mutualistes ACS mals également sous la forme d’actio ns de diagnostic ou de dépistage précoce de certaines maladies. L’objectif est d’empêcher ou retarder l’apparition de problèmes de santé et d’en limiter l’impact sur la qualité de vie de la personne malade ou celle de son entourage.